Spots de la fête des Lumières | 2 places à voir absolument

Quels sont les spots de la fête des Lumières 2018 ? Nombreux sont les points d’intérêt, mais comme vous le savez, aux Toits de Lyon, on a une sympathie toute particulière pour les places de la presqu’île. Suivez-nous !

 

Place des Jacobins, un des spots de la fête des Lumières à ne pas manquer

Suite à sa rénovation en 2013, c’est la place qu’il faut absolument voir. C’est un peu notre préférée (ça vous le saviez), la place des Jacobins réserve, chaque année, de belles surprises. SA fontaine centrale et ses belles statues se mettent en scène pour le plaisir de tous.

Avec You and the night, David Udovtsch revisite le phénomène naturel des aurores boréales. Une installation contemplative où l’illusionniste fait apparaitre la fontaine des Jacobins sur un ciel piqueté d’une myriade d’étoiles. Aux pieds des sirènes, gardiennes du cosmos, une coloration frémissante et imperceptible se dessine doucement. La fontaine se transforme alors en phare dont le faisceau lumineux esquisse un balayage de la place comme pour appeler l’aurore boréale à se montrer.

spots de la fête des lumières

L’astuce : Comment rejoindre la place St Nizier ?

De notre appartement d’hôtes, descendez la rue de Brest ou la rue Mercière et vous arrivez directement sur la place St Nizier (comptez 5 à 7 min à pied)

 

2e spot à ne pas rater en Presqu’ile  : la place des Célestins

En période de fête ou pas, le théâtre des Célestins et sa fameuse place sont un lieu à part. ll règne une ambiance particulière. Des arbres, quelques bancs, des enfants qui s’amusent, on se croirait ailleurs qu’en cœur de ville.

spots de la fête des lumières

La place des Célestins est donc l’un des spots de la fête des Lumières à contempler. Promis, vous allez découvrir une installation insolite et amusante.

« Il y a un dessin préétabli de chaque être et de chaque organe ». Inspiré de cette citation de Claude Bernard, LNLO a imaginé la façade du théâtre telle une matrice-mère donnant vie à des cellules architecturales. Pour ce faire, le duo a pioché dans les détails de la façade : bas-relief, colonne, frise, masque et écusson. Jouant de l’éclectisme des styles, LNLO a souligné ces gènes classiques, antiques et baroques, qu’ils ont stylisés pour générer une multitude de cellules jamais identiques. Ces êtres vont se balader, grandir, se diviser et se multiplier jusqu’à recouvrir toute la façade, puis disparaitre avant que ne redémarre un nouveau cycle.

Alors, on vous a donné envie de venir nous voir ?

Téléchargez sans attendre le programme complet de la Fête des Lumières : le-programme-fdl-2018

spots de la fête des lumières